La Trilogie de Bartiméus, tome 1 : L’Amulette de Samarcande de Jonathan Stroud

  • Poche: 563 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (13 juin 2007)
  • Collection : Fantasy
  • Prix : 7.10 €

Présentation de l’éditeur : 

Nathaniel est recueilli, dès son plus jeune âge, par Mr Underwood, magicien confirmé, qui a pour mission de lui enseigner l’art de la sorcellerie. Le jeune garçon révèle très vite des capacités exceptionnelles attisant la jalousie de son entourage, et tout particulièrement celle du sinistre Simon Lovelace, sorcier à l’ambition démesurée. Ce dernier va jusqu’à humilier Nathaniel en public, qui, blessé dans son orgueil, mettra tout en œuvre pour se venger. Pour cela, il appelle à son service le dévoué et rusé génie Bartiméus. Leur but : retrouver l’Amulette de Samarcande aux exceptionnelles vertus protectrices, dérobée par Lovelace, prouver que celui-ci n’est qu’un vulgaire traître, avide de pouvoir, et remettre le précieux talisman entre les mains du Premier ministre, qui lui seul en a la propriété.

Mon avis :

Au détour d’un conversation, Lyra qualifia ce livre de « fun » et j’avoue avoir été très intrigué par le terme utilisé vis à vis de ce livre. A première vu, la cover et la quatrième de cover ne donne pas cette impression… Et pourtant, c’est en effet : « fun » !

On fait la rencontre de Nathaniel, jeune garçon orphelin mis en apprentissage chez un magicien. Le garçon va se faire autodidacte trouvant sa formation trop lente et va développer des capacités exceptionnelles, dépassant son maître. A ses 12 ans, il va décider de se venger d’un magicien qui l’avait humilié dans son enfance. Pour ce faire, il va invoquer Bartiméus, djinn de renom. Ceci entraîne cela et bientôt, Nath va se retrouver dépassé par les événements…

Stroud nous offre une aventure haletante et prenante grâce à un point de vue alterné entre nos deux protagonistes et à de courts chapitres. L’intrigue reste assez simple et banale, point faible de ce roman, mais n’est pas inintéressante pour autant. D’après ce qu’on m’a dit, la suite est beaucoup mieux en ce qui concerne la teneur de l’action qui se complexifie; à suivre donc…

Plusieurs chapitres reviennent sur l’enfance de Nathaniel et va permettre de nous familiariser avec le monde imaginé par l’auteur qui n’est pas si lointain du notre d’ailleurs… Il est très plaisant car assez original dans sa structure. Par exemple, pas de magiciens inconnus du monde des humains qui sauvent le monde en restant dans l’ombre. Ces derniers font partie intégrante de la société et représentent même l’élite qui gouverne la Plèbes, autrement dit les non-magiciens.

L’atmosphère légère dégagée par le style d’écriture fluide, par l’humour sarcastique de Bartiméus ainsi que par des notes de bas de page humoristiques rendent la lecture vraiment rafraîchissante et revigorante.

Les protagonistes sont également un point fort du roman autant les deux principaux que la ribambelle de personnages qui leur tournent autour. Nath, bien que (très très très)² orgueilleux reste très humain grâce à son statut et réactions d’enfant. Bartiméus, lui, est vraiment un personnage délicieusement agréable et drôle à souhait qui sait y faire avec la palabre.

La fin sans cliffhanger permet de lire uniquement le premier opus pour les adeptes du one shot. Cependant, c’est tellement agréable, fun et rafraîchissant qu’on en redemande encore. A lire !

Note : 

Publicités

A propos Léo Elfique

Lecteur touche à tout de 16 ans.
Cet article a été publié dans Fantastique, Fantasy, Jeunesse, Mes Chroniques littéraires, Très bien !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La Trilogie de Bartiméus, tome 1 : L’Amulette de Samarcande de Jonathan Stroud

  1. Diabazo dit :

    Hé hé hé je l’ai lu celui-ci ! (Incroyable n’est-ce pas ?) J’avais passé un bon moment, c’était effectivement bien ‘fun’ ! Un peu enfantin / jeune, mais vraiment sympa à lire et les interactions entre Bartimeus et Nath’ étaient bien rigolotes.
    J’ai lu le tome 2, mais j’ai moins accroché, moins ‘fun’. Le troisième tome m’attend encore, quand j’aurais envie de faire une pause 😉 …

    • Léo Elfique dit :

      Incroyable en effet ! 😀
      C’est sûr que ça reste du jeunesse, mais du bon jeunesse quand même ! 🙂
      Je pense que je vais pas tarder à acheter le deux (ou à l’emprunter parce que mon édition du premier tome n’existe plus et ça ferrait dépareillé dans ma biblio.. x) )

    • Anonyme dit :

      Le 3eme est absolument génial, je viens de le finir et c’est le mieux de tous

  2. Lyra Sullyvan dit :

    C’est pas du jeunesse hyper enfantin non plus, et ça gagne en maturité au fil des tomes. Perso c’est l’une de mes sagas préférés en SFFF =) Mais ça tu le sais déjà 😉

    • Léo Elfique dit :

      Je verrais ça pour la maturité ! 😀 Mais c’est souvent le cas avec les sagas jeunesses quand on y réfléchit ! 🙂
      Merci de me l’avoir conseillée en tout cas ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s