Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

  • Poche: 256 pages
  • Editeur : Editions 84 (26 juin 2007)
  • Collection : Science Fiction
  • Prix : 4.80 €

Présentation de l’éditeur :

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures d’Algernon déclinent…

Mon avis :

Etant en pleine lecture du Seigneur des Anneaux, je n’avais absolument pas prévu de mettre en pause la mythique trilogie de Tolkien et encore moins de lire ce livre… Ma documentaliste, après moultes palabres, m’a convaincu de l’emprunter et de me plonger dans ce qui semblerait bien être un classique de la science-fiction !

Je ressors à peine de ma lecture et… Waw quoi !

Mais qui est cette Algernon ? C’est une souris de laboratoire à qui on a décuplé l’intelligence et qui arrive à résoudre des labyrinthes et autres casses têtes compliqués avec la rapidité de l’éclair.

Comme les résultats sur la souris semblent concluant, les scientifiques à la tête de l’expérience vont proposer à Charlier Gordon, arriéré mental, de subir la même opération qu’Algernon. Il accepte et a pour consigne de faire des comptes rendus régulièrement sur sa vie, ses émotions et ses pensées…

Ce sont ces fameux comptes rendus qui nous sont présentés dans ce livre. De ce fait, on est extrêmement proche de Charlie qui nous fait part de toute son existence en tant qu’expérimenté. En effet, il va devenir extrêmement intelligent mais va découvrir l’envers du décor…

Plus qu’un simple récit, le roman a une portée philosophique qui nous fait réfléchir sur un bon nombre de choses… On peut être sûr de ressortir troublé de notre lecture surtout après cette terrible fin…

En conclusion, un excellent roman troublant et émouvant ! Un classique de la science fiction  à découvrir même pour ceux allergiques au genre.

Note :

Publicités

A propos Léo Elfique

Lecteur touche à tout de 16 ans.
Cet article a été publié dans Génial !, Mes Chroniques littéraires, Science-Fiction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

  1. Luthien dit :

    Ce roman est une vraie petite perle ! 🙂

  2. Ganymede dit :

    Je l’ai réservé à la bibliothèque… et j’ai très hâte de le lire ! 🙂

  3. Bel avis Léo ! Voilà qui devrait finir de convaincre les réticents lecteurs et lectrices de ce classique du genre qui n’a pris une ride !
    😉

  4. Lyra Sullyvan dit :

    Je crois que ce qui m’a le plus touchée dans ce livre c’est la modification de l’écriture (et du style) entre le début le milieu et la fin. Contente qu’il t’ait plu en tout cas 🙂

    • Léo Elfique dit :

      Ouais, j’ai trouvé ça très intéressant ! 😀
      Ceci dit, j’ai dit à mon voisin de table en lisant la première page en cours : « Ouais, à mon avis, les fautes d’orthographes ça va me saouler ! » mais en fait, quand j’ai appris le contexte, j’ai trouvé ça tout à fait justifié et pas gênant ! 😀
      En plus c’est pas tout le roman non plus…

  5. J’en ai déjà entendu parler et j’aimerais beaucoup le lire, surtout après ta chronique ! 😉 Le résumé est tentant (l’histoire a l’air cool ^^) et puisque tu dis que c’est un classique de la SF, genre que j’aime de plus en plus.. Surement un de mes prochains achats !

    Je vois sur ton commentaire que tu lis en classe ! Pas bien du tout ça :p (dis la fille qui lit souvent en cours de physique… ^^)

    • Léo Elfique dit :

      Oui ! Lis-le ! Il vaut le coup ! 😀

      J’ai dit que j’avais lu : LA PREMIERE PAGE 😛
      En cours de physique ? Quelle idée ! Le cours de français, c’est mieux pour ça ! 😀
      (Fin’ je dis ça, cette année je lis plus en cours de français (car d’une j’ai une super prof et de deux, y’a le BAC !)

  6. Oui mais moi j’aime pas et je suis nulle en physique ! Ajoute le fait que j’aime pas mon prof (il est pas clair, refuse de répondre aux questions et il pue –‘) et tu comprendras pourquoi je lis pendant ses cours… :p Bah moi j’aime beaucoup le français, mais ma prof est ennuyeuse cette année donc il m’arrive de lire pendant ses cours à elle aussi même si j’essaie de participer pour m’accrocher et ne pas m’endormir ^^
    Le BAC ? Mais je croyais que t’étais en seconde, non ? 🙂

  7. ^^ et quand je dis qu’il pue, c’est aussi bien au sens propre qu’au sens figuré du terme MDR

    Ah oui dans ce cas mieux vaut écouter les cours de français 😉 Moi je risque pas de tomber en Première S vu mes notes en matières scientifiques ^^ » (et mes bons résultats en langues 🙂 ) Bonne chance pour ton futur BAC de français alors x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s