L’attrape coeur de J.D. Salinger

  • Poche: 252 pages
  • Editeur : Pocket (24 mai 2002)
  • Collection : Best
  • Prix : 5.10 €

Présentation de l’éditeur:

Le roman, écrit à la première personne, relate la période où Holden Caulfield, expulsé du collège Pencey Preparatory trois jours avant les vacances de Noël, retourne à la maison familiale, à New-York. Il déambulera en ville avant de devoir annoncer la nouvelle à ses parents.
Âgé de dix-sept ans, Holden est plein d’incertitudes et d’anxiété, à la recherche de lui-même. Il vit son passage à l’âge adulte et comprend qu’il perd l’innocence de l’enfance. L’une des plus belles images de l’auteur pour exprimer ce passage est lorsque Holden demande au chauffeur de taxi où vont les canards lorsque l’étang gèle. Salinger dans ce roman décrit avec ironie et justesse la société américaine des années 1950.

Mon avis:

Depuis la mort de l’auteur qui est assez récente, j’entendais parler de ce livre partout. Alors je me suis dit qu’il fallait que je lise ce que certains considèrent comme un classique et d’autres comme un roman jeunesse.
Je le dis tout de suite, j’ai été extrêmement déçu. J’en attendais peut être trop de la part de ce roman.

Je n’ai pas aimé le style de l’auteur, c’est écrit comme un jeune parle et pense. Ce n’est pas fait pour moi. J’aime quand les phrases et les mots me parlent et se suivent en harmonie. Là ce n’est absolument pas le cas. Pour vous donnez un aperçu du style, que certains considèrent comme un atout du récit, voici un petit passage:

Y avait un petit peu de lumière qui filtrait à travers les rideaux, venant de notre chambre et tout, alors je voyais vaguement.  Ackley dans son paddock. J’étais foutrement sûr qu’il dormait pas. J’ai dit « Tu dors, Ackley ? -Nan. » C’était pas mal sombre et j’ai trébuché sur un soulier et j’ai bien failli me ramasser.
Extrait de la page 61 de L’attrape coeur de J.D. Salinger

Ensuite, je trouve l’histoire inintéressante. Je n’arrivais pas à rentrer dedans. Je n’ai pas réussi à ressentir les émotions du personnage, à pleurer avec lui, à éprouver un sentiment de compassion. Son errance dans la ville de New York est, pour moi, totalement sans intérêt.

Bien sûr cela reste un avis très personnel et pas mal de personnes aiment ce livre, d’autres non. Les goûts et les couleurs….

Conclusion, je n’ai pas aimé ce roman ,autant à cause du
style de l’auteur que de son histoire. C’est le premier flop de l’année 2011.

Note:

Publicités

A propos Léo Elfique

Lecteur touche à tout de 16 ans.
Cet article a été publié dans Déception, Jeunesse, Mes Chroniques littéraires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’attrape coeur de J.D. Salinger

  1. Je n’en avait jamais entendu parler mais ton avis ne me donne pas envie de le découvrir (ça t’étonnes ? ^^), surtout l’extrait où moi aussi je n’aime pas du tout le style … Je pense que je vais passer mon tour sur ce coup là !
    Au moins tu lui as mis 4/10, c’est toujours mieux que 0 ! XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s