Les éveilleurs, livre I de Pauline Alphen

  • Broché: 528 pages
  • Editeur : Hachette Jeunesse (24 novembre 2010)
  • Prix : 14 €

Présentation de l’éditeur:

Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage…

Mon avis:

Comme beaucoup d’autres, j’ai vraiment adoré ce livre. Un très beau voyage vers un futur merveilleux.

Claris et Jad sont les personnages centraux de cette histoire. Ce sont des jumeaux qui présentent des facultés assez spéciales encore peu explorées mais qui se développent au fur et à mesure qu’on avance dans ce tome. L’histoire commence en 2259, 70 ans après la grande catastrophe qui a ravagé l’humanité.

Au début, on est un peu perdu. On arrive dans un monde totalement inconnu qui pourrait s’apparenter à du passé mais qui est en fait du futur. On apprend à le connaître, à le comprendre et le voyage dans ce nouveau monde se passe sans problème. Ce monde si merveilleux, est juste sensationnel. Il est très crédible et bien monté. L’univers de l’auteure est très riche et très intéressant.

Il y a pas mal d’intervenants qui ont tous un rôle assez important dans l’histoire et, même si ce n’est pas mon cas, je sais que certains se sont perdus dans cette foule de noms. Mais le livre et très bien fait et on a le droit à un petit récapitulatif des acteurs (comme dans les pièces de théâtre) avec leurs liens de parenté et leurs activités. Ce qui est très pratique en cas de trou de mémoire. Les personnages sont vraiment le point fort de cette histoire, tous très intéressant avec chacun leur particularité. On apprend à les connaître et on s’y attache beaucoup.

J’ai aussi adoré l’écriture de Pauline Alphen qui est très fluide et pleine de poésie. L’auteure fait allusion a beaucoup de référence des livres et du cinéma d’aujourd’hui (Harry Potter, Le seigneur des anneaux, Star Wars, Mary Poppins…..).

Je m’en vais maintenant vers « ailleurs », deuxième tome de cette série pour voyager et explorer ce monde plus en profondeur. La fin soulève moult questions et on a tout de suite envie de se plonger dans le deuxième tome pour avoir des réponses.

Conclusion, un très bon livre jeunesse que je conseille à tous pour voyager dans cet univers nouveau et magnifique. Merci Pauline Alphen ! C’est le 3ème coup de cœur de cette année 2011 !

Note:

Il en parle aussi: Lyra Sullyvan, Taliesin, Maxo0

Et pour finir en poèsie, voici les premières lignes de ce roman, c’est un poème qui introduit la première partie que j’aime beaucoup:

Le Vrai Lecteur écrit le livre en le lisant.
 
Le Vrai Lecteur est à la fois l’auteur,
les personnages et l’histoire.
Le Vrai Lecteur est le livre.
 
La guilde se trompe.
Le Vrai Lecteur n’est pas celui qui comprend
ce que l’auteur a voulu dire.
Le Vrai Lecteur est celui qui, en lisant, réinvente le livre.
Et s’il lit autre chose que ce qu’à écrit l’auteur,
alors celui-ci a gagné son pari, il a fait son travail.
 
Le Vrai Lecteur court tous les risques.
Celui de savoir ce que les personnages ne savent pas.
Celui de ne pas savoir ce que savent les personnages.
Celui de comprendre autre chose que ce que voulait l’auteur.
Le Vrai Lecteur s’en fiche, il voyage…
 
Carnet de Sierra, extraits,
In Archives apocryphes
de la Guilde des Nomades de l’écriture
 

Le blog de l’auteure

Publicités

A propos Léo Elfique

Lecteur touche à tout de 16 ans.
Cet article a été publié dans Coup de Coeur ♥, Jeunesse, Mes Chroniques littéraires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Les éveilleurs, livre I de Pauline Alphen

  1. Desirdelire dit :

    Il me fait encore plus envie maintenant 😀
    C’est méchant, une chronique comme ça, je dois attendre encore un peu pour la LC de juillet, moi ;D

    • Léo Elfique dit :

      Moi c’est à cause de la chronique de Maxo0 que j’ai pas pu attendre jusqu’en juillet et participer à ta LC, tu m’en vois désolé mais je pouvais vraiment pas résister 😛

  2. BlackWolf dit :

    Je dois dire que ce livre me fait envie et je participe à la LC. Juillet c’est loin quand même ^^

  3. Moi aussi il faut que j’attende juillet pour la LC, ça va être long ! Et encore plus après avoir lu ton avis 😉 En plus j’adore la couverture ^^

  4. morgouille dit :

    Bon ben toutes mes félicitations : c’est (entre autres) à cause de ton billet et de celui de Maxo0 que j’ai craqué et ai acheté les deux tomes à la Foire du Livre vendredi dernier… Je vois que vous parlez tous d’une LC, mais juillet, c’est loin ! Donc je vais voir si je peux attendre jusque là. =D

  5. Pikachu dit :

    Je passe par ici, et je ne peux pas résister au plaisir de te laisser ce petit commentaire.
    Ce livre me fait envie ! Ce n’est pas le premier avis positif que je vois à son sujet… Mon porte-monnaie ne te remercie pas de cette vile tentation qui ne fait qu’augmenter ma curiosité et mon envie de découvrir by myself ce livre !

  6. Ping : Les Éveilleurs, tome 1 : Salicande – Pauline Alphen « Bulle de Livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s